A la Une / OM

om milan

Compo des équipes :

OM : MANDANDA  HEINZE  TAIWO  DIAWARA  KABORE  CISSE (Morientes 87′)  MBIA  CHEYROU  GONZALEZ (puis BEN ARFA 75′)  NIANG  BRANDAO

MILAN : STORARI  ZAMBROTTA(Gattuso 57′)  THIAGO SILVA  NESTA  ODDO  PIRLO  FLAMINI  AMBROSINI  SEEDORF  PATO  INZAGHI (Huntelaar 87′)

L’OM perd 2 buts à 1 face à une équipe de Milan très réaliste. Les buts arrivent sur les rares moments de relâchement de l’OM et un nul aurait été plus juste.

Pas grand chose à se reprocher dans l’esprit. mais nous ne sommes pas une si grande équipe que ça, Milan, quoiqu’on en dise, si. Il faudra se re-concentrer pour Montpellier Samedi puis commencer à voir ce que l’on va pouvoir faire à Madrid, qui s’impose 5 buts à 2 à Zurich, preuve que les Suisses ne doivent pas être si facile que ça à jouer.

Lucho a montré de belles choses en seconde période, la défense a fait un bon boulot avec une doublette Heinze Diawara performante.

Moins bien pour Kaboré qui a eu un peu de mal, mais surtout qui n’est pas arrivé à centrer correctement à de trop nombreuses reprises.

Cheyrou fait un très gros match.

Ben Arfa … aaaaa Ben Arfa … si seulement il lui prenait l’idée de jouer simple, ça pourrait être un grand joueur.

Il y avait de la place pour un meilleur résultat, on retrouvera le Milan dans 5 match à San Siro pour la revanche.

92′ : incompréhension entre Ben Arfa et Morientes… aucun ne frappe alors qu’ils sont à 6 mètres du but

89′ : montée de Ben Arfa qui centre en retrait. Cela ne donne rien

87′ : Morientes remplace Cissé

83′ : la pression est tombée et les olympiens semble abattus. Il faut faire des changements

82′ : choc entre Gattuso et Heinze. Les deux se relèvent

80′ : nouveau coup-franc pour l’OM à 35 mètres et Niang détourne de peu à côté

75′ : Lucho sort pour Ben Arfa

75′ : 1 – 2 : Seedorf centre pour Inzaghi qui plante le ballon dans la lucarne. un nouveau petit flottement fatal à l’OM

70′ : Diawara vient de faire une double défense magique

65′ : frappe de Taïwo et Lucho voit le ballon arriver dans ses pieds par chance et le tape du pied. Ça passe à côté

65′ : Niang lance Lucho dans l’axe, il frappe mais ça passe au dessus

63′ : il faut maintenir la pression et marquer très rapidement. Il faudrait des joueurs rapides pour le bouger encore plus, surtout qu’il y a de  la place sur les côtés

61′ : Flamini tacle en décollant les deux pieds et pulvérise MBia ! Il méritait un rouge (seulement un jaune) est c’est un GROS ENFOIRE

59′ : Niang enfume complètement deux défenseurs et loupe le centre au second pour Brandao ! Dommmmmage c’était juste superbe

57′ : sur le coup franc, Storari dégage (il était direct, Brandao met en retrait pour une frappe trop enlevée

56′ : faute d’anti-jeu de Zambrotta sur Niang et carton

55′ : Lucho touche plus de ballon et devient enfin l’organisateur de l’équipe. Cheyrou a un volume de jeu impressionnant

53′ : grosse frappe de 30 mètres de Taïwo qui force Storari à se coucher

52′ : l’OM revient dans le match avec les 60 000 spectateurs

49′ : 1 – 1 : but d’Heinze de la tête ! Grosse densité dans la surface et bon centre qu’il smatch dans le but

48′ : grosse frappe de Lucho qui est déviée est passe d’un poil à côté

45′ : Milan lance la seconde période. Pas de changement

Mi-temps :

L’OM commence bien son match mais loupe le dernier geste puis Milan ne loupe pas son seul rendez vous et marque sur une erreur de marquage à gauche. On pourrait dire que Inzaghi est hors jeu au début de l’action et qu’il pouvait y avoir pénalty, mais on va plutôt mettre le doigt sur le problème de l’OM : pas de centre et un Lucho étouffé !

Deux tirs de Niang loupés, un arrêt miracle de Storari … il va falloir revoir le milieu de terrain qui n’arrive pas à transmettre de ballon propre. Kaboré n’a pas de précision dans ses centres et Taïwo semble à côté de ses pompes.

Cheyrou tire l’équipe aidé par Diawara. Mais cela ne suffira pas

45′ : énorme frappe de Cheyrou qui allume le gardien. Arrêt réflexe et corner. Il est tiré et le ballon est entre 8 jambes

43′ : Niang a un bon ballon à l’angle gauche de la surface et tente d’enrouler le ballon, mais c’est largement au dessus

41′ : coup-franc puis corner pour nous L’heure de marquer

39′ : sur coup-franc, Inzaghi a tout son temps pour ajuster Mandanda de la tête, le ballon est dégagé de justesse

37′ : Pénalty oublié pour nous : Brandao est tiré par le maillot dans la surface. Mais il masque l’arbitre

36′ : il y a des courants d’air che nos latéraux. Pato loupe le ballon du 2 – 0 du point de pénalty

34′ : les milanais ont le ballon et font peu de fautes techniques, on peine désormais à relancer

32′ : impossible de faire un bon centre, dans ces conditions impossible de créer le danger

29′ : gros coup sur la casquette, c’est dommage de se laisser aspirer comme ça. Il faut continuer

26′ : 0 – 1 : Inzaghi ouvre le score pour Milan. Totalement oublié au second poteau, il trompe Mandanda de la tête. Il y aurait du y avoir hors jeu

24′ : les olympiens prennent tout leur temps pour construire et arrivent à se positionner pour frapper de 20 mètres. Pourquoi pas

21′ : Diawara est dans le coup ! Rien ne passe. Lucho arrive à se rendre plus disponnible

18′ : Kaboré fait beaucoup de centres mais ce n’est pas précis. Il faudrait peut être forcer dans l’axe et utiliser Lucho

17′ : Kaboré se livre à 60 mètres du but … le truc à ne pas faire. Pato hérite du ballon et frappe de loin sans danger

16′ : Flamini explose le pied de Cheyrou mais ne prend pas de carton

12′ : contre des olympiens et Niang qui loupe la reprise dans les même conditions que Waddle en 91 … dommage

12′ : Arrêt de Mandanda puis sauvetage de Diawara dans l’axe. Attention !

12′ : Lucho est pour le moment absent des débats, c’est Cheyrou qui organise le jeu

8′ : Milan de retour de notre côté, attention à l’alignement en défense. Ils gagnent un corner. Petit billard dans la surface mais le ballon est finalement dégagé

6′ : festival de Cheyrou à droite, on ne semble pas avoir trop de pression

5′ : Niang déborde Zambrotta et centre pour Cheyrou venu l’épauler, le ballon est détourné

3′ : première poussé de Niang dans l’axe en contre, beaucoup de joueurs tombent sur une pelouse très glissante

1′ : coup-franc à 35 mètres pour Milan, grosse densité dans la surface et pressing haut des italiens

0′ : les olympiens donnent le coup d’envoi. On joue avec le maillot third, les milanais sont en blanc

-1′ : les joueurs sont sur le terrain, déjà trempés, le tout dans une ambiance bouillante

-20′ : la pluie tombe sans discontinuer sur le Vélodrome. Il va falloir chanter pour ne pas mourir de froid

L’OM reçoit son meilleur ennemi, le Milan AC, pour le compte de son premier match de poule de Ligue des Champions ce mardi 15 Septembre. Si l’on a en mémoire le match de 93 qui a vu les olympiens sacrés Rois d’Europe, ou celui de 91 et l’épisode du projecteur, il faut tout de même être conscient que l’on ne parle plus des mêmes équipes. L’OM se cherche depuis 16 ans, le Milan est en plein doute. Le seul point commun risque en fait d’être les Milano Milano Va F—– qui s’élèveront des tribunes.

Et les principaux seront destinés à Matthieu Flamini dont le départ pour Arsenal reste en travers de la gorge de tous les supporters.

Cette soirée va au delà d’un simple match. Le bonus sera le droit d’être un grand club sans 93. Ce soir nous autres marseillais pouvons “tuer le père”, battre le Milan en 2009 et enfin commencer un nouveau chapitre de notre histoire. 93 est loin et pourtant pèse toujours aussi lourd.

Battre le Milan serait certainement le détonateur d’une brillante saison que nous attendons depuis maintenant 16 ans. Battre le Milan rappellerait à Ronaldhino que nous n’avons pas oublié les humiliation infligées lorsqu’il jouait à Paris. Battre le Milan rappèlerait les possibles, et rendrait au Vélodrome son titre de forteresse.

Remporter ce match c’est espérer pouvoir faire un truc contre le Real, et prévenir le reste de la Ligue 1.

Il y a beaucoup plus qu’un match à gagner ce soir.

Vous pourrez retrouver le live texte du match ici même à partir de 20 heures avec les compo, pour ceux qui n’auront pas de TV (match sur TF1).

17 heures : la pluie tombe toujours sur la pelouse neuve du Vélodrome. Ces pluies devraient se poursuivre ce soir avec un léger vent de 20 kilomètres heures.


commentaires

  1. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 9:49

    bon bin il faut tt déchiré ce soir !!!

  2. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 9:55

    bon il est aveugle ou quoi l’arbitre !!! il voit pas les mains ou quoi !!!

  3. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 10:13

    il faudrait ecarter le jeu a jouer dans l’axe entre niang et brandao ca sert a rien !

  4. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 10:34

    franchement ils savent pas tirer au 20 m … Ils ont pris exemple sur moi vendredi

  5. 1-0 a la mi-temps avec une compo “petit-zizi” de DD…. Faut revenir a un 4-3-3 ce ne sera pas pire, on ne fait que tuer les mouettes pour l’instant… Mais bon il nous reste 45′ pour marquer deux buts, car si on veut passer il faut gagner

  6. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 10:56

    yes !!! enorme allez il faut continuer !!!

  7. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 11:09

    c ‘est quoi cet arbitre de mes deux !!! ya carton rouge direct !! c ‘est comme le tu tombes tt seul !! (petit kdo pour toi tib)

  8. C’est fini ???

  9. bertrand affirme: septembre 15, 2009 at 11:45

    putain dommage il y avait la place !! enfin bon ya du jeu et tt reste encore possible et puis le real en a quand meme pris 2 bon c’est vrai il en a mis 4 . Mais vu le match de ce soir je pense qu il y a la place, !!!

Répondre à bertrand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.