Jonah Lomu

jonahlomu

Jonah Tali Lomu, d’origine tongienne, est né à Auckland en Nouvelle-Zélande le 12 mai 1975. Jusqu’à l’âge de 14 ans, il jouera en rugby à XIII avant de rejoindre Wesley où il aura l’opportunité de jouer en rugby à XV. Par la suite, il sera souvent amené à jouer dans l’équipe de Nouvelle-Zélande des moins de 17 ans puis dans l’équipe des scolaires en 1991.

En 1993, il sera intégré à l’équipe des moins de 19 ans avant d’intégrer l’équipe des moins de 21 ans l’année suivante. A 19 ans et 45 jours, il deviendra le plus jeune joueur à jouer sous les couleurs des All Blacks lors d’un match perdant contre la France.En 1995, malgré son profil « débutant », Jonah sera retenu pour disputer la coupe du monde et c’est là que le monde du rugby découvrira l’étoffe d’une nouvelle star malgré l’échec de l’équipe face à l’Afrique du Sud. Il se mariera en 1996 à une jeune sud africaine, Tanya Rutter, rencontrée lors d’une tournée des All Blacks, à l’âge de 20 ans.

Dans le même temps, en 1996, Jonah Lomu continuera d’exceller au sein de son équipe contre l’Australie, la France et l’Italie. De plus, suite à la création du tri-Nations, les All Blacks confirmeront leur supériorité en remportant tous leurs matchs. Néanmoins, à la fin de l’année 1996 les problèmes rénaux du jeune champion surviendront et l’empêcheront d’approcher les terrains jusqu’à la toute fin de l’année 1997. A sa reprise, il ne marquera aucun essai.

Pour autant, en 1998, il remportera la médaille d’or aux épreuves de rugby à sept aux Jeux du Commonwelth à Kuala Lumpur bien que les All Blacks ne remporteront aucun match au Tri-Nations cette année là.

L’année 1999 est mitigée pour Jonah Lomu et sa sélection. Alors que la coupe du monde débute, les All Blacks et leur joueur fétiche sont très attendus. Ils parviennent d’ailleurs à imposer leur suprématie à nouveau. Jonah marque « l’un des plus beaux essais de la compétition », jusqu’à ce que la France les fasse s’incliner en demi-finale. Malgré cela, les essais qu’il a marqués jusqu’à présent le propulse « meilleur marqueur d’essais de tous les temps en coupe du monde ». Il décidera pourtant de rester jouer en Nouvelle-Zélande bien que plusieurs propositions lui soient faites.

L’année 2000 est celle de son divorce avec Tanya Rutter. Cette même année, il ne marquera qu’un seul essai qui permettra à la sélection de finir seconde au tournoi des tri-Nation, devant l’Australie. En 2001, il participera à la victoire de son pays en rugby à sept à la Coupe du monde de rugby. En 2002, il ne disputera qu’un seul match et sera le plus souvent sur la touche malgré de bonnes performances.

En août 2003, l’ « autobus » se mariera pour la seconde fois à Waiheke Island avec Fiona Taylor qui le soutiendra dans ses graves problèmes de santé. Par la suite, elle deviendra même son manager.

Entre 2004 et 2007, l’ancien meilleur joueur du monde tentera de retrouver son excellent niveau d’avant, mais se blesse régulièrement. Il joue de nombreux matchs mais n’a aucune proposition pour la saison 2007: il voit donc ses espoirs de Coupe du monde s’écrouler. Après une proposition de contrat fin 2006, Lomu décidera de cesser définitivement sa carrière. Fin 2007, il se sépare de la deuxième femme, Fiona Taylor.

En février 2008, il se retrouvera au coeur d’un scandale avec Nadene Quirk, l’épouse d’un joueur des Auckland Blues, ce qui le poussera à partir s’installer à Wellington. En 2009, il devient papa d’un petit garçon nommé Braylee.

Étonnamment , la légende du rugby a fait sa grande réapparition en France en rejoignant le club français de Fédérale 1 de Marseille Vitrolles. En effet, il adhère au projet de la cité phocéenne qui souhaite accéder en Pro D2. Il est arrivé à Marseille le 3 novembre mais n’a pas encore joué au sein de son nouveau club.

Retour en vidéo sur sa carrière :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *