Rue Curiol

Ayant fait un petit sondage pour savoir quels lieux de Marseille et de la Provence suscitaient de l’intérêt, la rue Curiol est arrivée en bonne position.

Temple des coquineries, cette rue, qui va de la Canebière à la Plaine, compte bon nombre d’établissements spécialisés, et est historiquement le lieu de prédilection des hommes qui recherchent de l’amour.

Particularité des belles de nuit de la rue curiol : la pente est si forte qu’il est hors de question pour elles de faire les 100 pas en attendant le chaland.

C’est pour cela que l’on pourra y voir des tabourets et chaises solidement attachés aux murs des immeubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *