Actualité

L’UPE 13 et le Medef se sont aujourd’hui associé au directeur de Saint Louis Sucres afin de dénoncer le comportement des syndicats à l’origine de la grève perlée qui touche Marseille depuis plusieurs semaines.

L’entreprise sucrière, déjà dans une situation difficile, tente de conserver son niveau d’approvisionnement en sucre à raffiner afin de poursuivre son activité, chose qui sera bientôt impossible si la situation n’évolue pas rapidement.

Ce qui ne semble pas être le cas avec les mouvements de grèves annoncés pour le 19 Mars.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.