A la Une / OM

C’est maintenant quasi officiel, Joey Barton s’engage avec l’OM. Il a indiqué sur son compte twitter avoir terminé la première partie de sa visite médicale et qu’il reviendra demain pour terminer, et remercie au passage les fans présents qui ont été patients et amicaux. Il pose ses valises pour un an sous forme de prêt, information confirmée pat Millie McKay, l’agent de Barton. L’OM prendra en charge la moitié de son salaire.

En conférence de presse à 16h45, Elie Baup a de plus déclaré que Mbia allait partir et a ensuite dit tout le bien qu’il pensait de Joey Barton.

Sorte d’arlésienne du mercato olympien depuis quelques semaines, le milieu de QPR a exhumé son propre dossier qui paraissait définitivement enterré hier encore. Il a déclenché une vague de réaction en twittant son départ pour Marseille en tout début d’après midi ce mercredi. Destination: la commanderie pour la visite médicale, et l’attente d’un accord entre QPR et l’OM avec.

Décrié ou adulé, il a déjà le mérite de ne pas laisser insensible. Ayant écopé d’une suspension lourde pour un coup donné à Carlos Tevez en fin de championnat en Angleterre, il devrait avoir à purger sa fin de suspension en France (9 matchs sur 12) ce qui l’amènerait sur les terrains le 17 novembre pour Bordeaux OM si le transfert de suspension est confirmé par la FFF, et même avant si l’OM assure sa qualification demain soir..

Si l’image de mauvais garçon lui colle à la peau pour des excès hors stade, sont comportement sur le terrain est loin du portrait de boucher que beaucoup lui prêtent.

En effet, durant sa carrière il a joué plus de 230 matchs et écopé de 68 cartons jaunes et 6 cartons rouges. A titre de comparaison, Diawara a récolté 59 jaunes et 6 rouges en 294 matchs en temps que titulaire en Ligue 1.

Voici ses premiers mots à son arrivée à Marseille:

Vous pourrez découvrir un peu plus le bohomme dans les quelques mots échangés lors de son départ de la commanderie sur mediafootmarseille, et pourrez découvrir la sa tête est bien pleine en consultant son site internet.

C’est qui est par contre certain, c’est que Barton va devoir s’adapter au club et, surtout, au foot français et ses arbitres plus tatillons que leurs homologues anglais.

Dans tous les cas, nous souhaitons la bienvenue à Barton. On croise les doigts pour qu’il nous apporte ne serait-ce que 10% de ce que nous avons offert à l’Angleterre avec Cantona. A quand le God Bless the Queen au vélodrome ?

Il arrive donc en même temps que Lucas Mendes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *