Actualité

ballepercantes

Photo Metroplex

Incompréhensible : l’incendie de Carpiagne qui a déjà ravagé 200 hectares et qui se trouve aux portes de Marseille ferait suite … à une séance de tirs  à balles traçantes. La nouvelle vient d’un communiqué de la gendarmerie.

En effet, les balles traçantes sont tirées avec une vitesse initiale de 650 m/s, de quoi faire des étincelles et déclencher un feu. La gendarmerie indique que ce sont des légionnaires d’Aubagne qui s’entraînaient.

Il est pourtant interdit de procéder à ce genre d’exercices à cette période de l’année.

Le responsable de l’entraînement a été suspendu ce matin et deux enquêtes sont en cours.

Une idée bien stupide par jour de grand vent en plein été … A suivre

EDIT : notre reportage photo de l’incendie de Marseille (1h du mat)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *