Actualité

Triste journée pour Marseille. Un de nos plus grand amis a été enlevé le week end dernier alors qu’il profitait du soleil dans une villa varoise.

Une bien triste vidéo a été publié sur Booblog.

On y voit le marseillais tenter d’influencer ses geôliers avec courage et détermination.

Le commando venu du pays de la pluie, serait composé d’un un spécialiste en jeux de combats, un homme roux, un vidéaste junkie, un spécialiste de la dégradation d’engin de piscine et un photographe.

Une bien triste Vidéo dans laquelle on me force à faire 10 BL avant libération.

Il serait retenu à deux pas d’Amneville, et on l’aurait déjà forcé à regarder des matchs du FC Metz.

Voilà pour vos 10 BL bande d’escroc.

Le marseillais sera interviewé en exclusivité sur Tout Marseille à sa libération


commentaires

  1. Ok il part par la poste

  2. tu t’es fait avoir, cest pas un vrai marseillais !
    rose et bleu, c’est un briquet du stade français çà !

  3. Le pauvre !!

  4. TROP FORT !!!!

  5. pauvre briquet liberez le !

  6. Quel beau geste… payer la rançon pour libérer l’un des votres…ah la solidarité marseillaise…je m ‘incline…

  7. mouhsina affirme: août 15, 2008 at 5:38

    ayez un minimum de compassion comment pouvez vous réjouir du malheur des autres et etre insensible à ce point là un enfant de 32 mois! un etre humain à été abandonné; je ne trouve pas ça rigolo ; la nationalité n’a rien à voir; alors arrétez de dire n’importe quoi

  8. Marseille affirme: août 15, 2008 at 1:03

    moushina je ne vois pas le rapport … si tu veux commenter ce sujet, c’est sur ce billet, celui ci n’a aucun rapport http://www.tout-marseille.fr/blog/enfant-abandonne-le-connaissez-vous-1998

  9. […] les faits : Lors d’un séminaire des plus sérieux dans le sud de la France, un marseillais tout feu tout flamme a été pris en otage par un commando nommé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.