OM

L’OM joue la première manche de son avenir en C1 ce soir, en déplacement à Liverpool. En cas de victoire, les olympiens prennent une option sur la qualification en C3. Et même un certitude si dans le même temps le PSV perd. Mieux, si le PSV s’impose, l’OM jouera son avenir en C1 contre Madrid le 9 décembre.

En tout état de cause, l’OM est blessé, et sort de 3 matchs compliqués lors desquels le niveau de jeu a été faible. Et a encaissé beaucoup de buts (8) pour 2 défaites et un nul. Et tant mieux, c’est l’heure de la réaction, de faire LE match de l’année pour avoir le bonheur de pulvériser l’Atletico au nom de Santos, les condamnant à la C3 (voire à rien du tout sur le PSV bat Liverpool).

Mais bon ne nous em”ballons” pas : on part tout de même pour recevoir une sévère branlée.

Les 11 de départ officiels:

OM : S. Mandanda L. Bonnart R. Zubar Hilton T. Taiwo K. Ziani L. Cana B. Cheyrou H. Ben Arfa B. Koné M. Niang

Liverpool : J. Reina A. Arbeloa J. Carragher D. Agger F. Aurélio D. Kuyt J. Mascherano S. Gerrard X. Alonso A. Riera F. Torres

Les olympiens pourront compter sur le soutien d’un millier de supporters. Début du match à 20h45 sur Foot+ canal 201, et en direct commenté sur Tout Marseille

Les compos sont tombés, le tueurs de l’an dernier Valbuena ne débutera pas le match, Zubar est confirmé

-20′ : le stade est bien sûr plein comme un oeuf, et la banderole des Ultras que les espagnols n’aiment pas est dans les tribunes

L’évolution de Madrid PSV sera en vert

0′: l’OM lance le match par Mamadou Niang

1′ : première relance dans l’axe de Zubar

3′ : la défense semble bien en place et joue bien le hors jeu. Ben Arfa a l’air en grande former

7′ : Liverpool trouve des solutions en profondeur, Zubar rate un peu son dégagement lors d’un centre en retrait, le ballon est dévié et renvoyé par Bonnart

12′ : Liverpool joue haut et l’OM a du mal à relancer proprement. Cana touche énormément de ballons

14′ : 1 – 0 Madrid ouvre le score par Simao contre Eindhoven

15′ : et l’OM répond avec des contres jouez à 4. Sur une incursion dans la surface, Koné tombe et se fait mal à l’épaule. Zenden se prépare au cas ou

16′ : Koné revient sur le terrain

18′ : nouvelle incursion dans la surface olympienne, Taïwo anticipe bien et repousse le danger

22′ : 1 – 0 après un premier arrêt il y a 10 secondes, un nouveau centre tombe sur la tête de Gerrard qui la tranquillement de la tête dans la lucarne

24′ : l’OM ne baisse pas les bras et poursuit sur la même veine. Il faudrait essayer d’étirer un peu le bloc de reds pour laisser de l’espace à Ben Arfa et Koné

26′ : 2 – 0 Rodriguez aggrave le score contre le PSV

30′ : l’OM joue plutôt bien mais n’arrive pas à se procurer d’occasion franche, la faute à des passes qui arrivent mal et des centres approximatifs

35′ : frappe de 40 mètres de Taïwo qui trouve le poteau après avoir été touchée par le goal

36′ : sur le corner, Zubar est tout prêt de marquer suite à une sortie hasardeuse de Reina

40′ : les attaquants ont du mal à se retourner, et les latéraux sont bloqués au milieu. Pas évident. Taïwo sort un très grand match

43′ : Ben Arfa percute à gauche, repique et frappe trop mollement. La solution est là : vitesse

44′ : énorme tacle par dérière de Gerrard sur Zubar qui ne prend pas de carton …

45′ : frappe de Riera détournée en corner sans trop de difficultés par Mandanda

Match solide de l’OM, mais cela ne suffit pas face à Gerrard. En accélérant, l’OM pose beaucoup de problèmes au reds. Il va falloir passer par les côter et créer es espaces pour Ben Arfa. Koné semble un peu hors du coup.

Madrid fait son match : 2 actions 2 buts. En l’état actuel des choses, nous sommes en UEFA et le PSV est éliminé. A noter qu’il y a eu 3 occasions, comme dans ce Liverpool OM.

45′ : Aurelio sort pour Dossena. Liverpool lance la seconde période

46′ : première alerte pour les olympiens. Il faut tout de suite rentrer dans cette seconde période !

46′ : 2 – 1 : le PSV réduit le score dès le début de cette seconde période sur corner par Koevermans

47′ : beaucoup de fébrilité en défense, ça risque de coûter cher. Un nouveau coup-franc pour l’OM est très mal négocié

52′ : Ziani lance Niang d’une superbe balle piquée, mais c’est un tout petit peu long, dommage

55′ : le jeu manque un peu de spontanéité. Il ne faudrait pas grand chose de plus pour passer!

58′ : Niang se présente à l’entrée de la surface après un bon dribble, il enroule son ballon mais c’est trop sur le goal. Alllllééééé

64′ : Ben Arfa a enfin un peu de champs à droite et centre fort en retrait. Il ny a personne sur la trajectoire. Koné semble à cours de jus

68′ : frappe de Zubar de 40 mètres qui passe à 20 mètres

69′ : faute sur Bonnart sur le côté de la surface. Ben Arfa frappe superbement dans la lucarne mais Reina la repouse. Sur le corner, gros cafouillage mais le ballon est finalement dégagé

70′ : Festival de Mamadou Niang qui balance une grosse frappe après avoir embarqué deux défenseurs. C’est contré

72′ : festival de Ben Arfa qui lance Cheyrou. Placué mais pas de faute … l’arbitrage est partial.

72′ : ça serait l’heure de Valbuena. Koné n’est pas dans le coup

75′ : nouvelle frappe de Zubar de 30 mètres largement à côté. Il fait le cowboy là

78′ : Valbuena rentre à la place de Valbuena

82′ : coup-franc de Valubuena qui tombe sur Niang. La tête est à côté mais il y avait hors jeu

82′ : ça manque de jus devant. Gerets devrait sortir un milieu pour rentrer Samassa ou Grandin

83′ : jaune pour Niang (contestation) car l’arbitre met 2 heures à sortir un carton pour une grosse faute sur Valbuena

89′ : Samassa rentre à la place de Bonnart

90′ : le jeu est arrêté. Un nul serait bon pour le moral

92′ : Cheyrou poussé dans le dos, et toujours pas de faute …

Bon match des olympiens, mais cela ne suffit pas face à Liverpool. La défense a été à la hauteur, ne concédant qu’une action qui amena le but.

La grosse déception vient de Koné, transparent durant tout le match. Alors qu’il revenait de blessure, Baky aurait du tourner à la mi-temps, surtout que les accélérations e Valbueana ont beaucoup apporté.

Ben Arfa est très bon, mais il ne pouvait rien faire avec 2 ou 3 reds sur le dos à longueur de match.

Niang a été un peu maladroit sur les quelques actions de l’OM

Au bilan, l’OM est toujours en course pour l’UEFA. Mieux, nous avons notre destin entre les mains. Une victoire face à Madrid et le ticket sera assuré. Dans le même temps, Liverpool devra passer de nombreux buts au PSV pour prendre la première place du groupe, ils ne lèveront pas le pied lors du dernier match.


commentaires

  1. Pour ceux qui voudrait voir le match en stream , ya Justin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.