Sport

Michel Platini, vous ne respectez pas votre parole. Alors que vous aviez fait de la lutte contre le racisme dans les stades une de vos priorités, l’affaire OM Zenit Saint Petersburg prouve qu’il n’en est rien.

Avec 36 880 € d’amende, et seulement pour moitié concernant les insultes racistes, le seul mot qui me soit venu à l’esprit est galéjade. Une belle blague, à cela prêt que le therme n’est normalement utilisé que lorsque la blague est marrante. Et ce n’est ici pas du tout le cas.

Pour comparaison, l’OM avait eu une amende de 20 000 € pour projectiles et feux d’artifice lors de ce même match, ou encore 25 000 € pour usage d’engins pyrotechniques lors d’OM PSG en début d’année.

Pour une banderole, le PSG a été privé de coupe de la ligue 2008.

Monsieur Platini, vous avez longtemps été précédé par votre aura, mais Platoche vient de se transformer en une sorte de politicien mou du football. Enlevez vite ce masque qui vous va très mal et prenez vos responsabilités.

Cette amende est une honte, le fait que le club ait remporté la Coupe de l’UEFA n’y est pas étranger. What Else dirait l’ami Clooney ? On ne veut pas écorner l’image d’une Coupe d’Europe en Solde en sanctionnant lourdement les russes?

De deux maux, il faut choisir le moindre. Et vous vous êtes trompé. Dommage pour le Foot. Cela aurait été l’occasion de tirer une balle dans la tête de cette coupe, qui va de toute façon devenir l’Europa League.

Vous avez déclaré à La Provence le 3 Mars 2008 :

“Dans des débats, j’entends des gens demander
“Que fait le football contre le racisme ?” Mais que fait la société contre le racisme ?”

Je vous donne la réponse, valable pour les deux : pas grand chose …

Dans une autre interview, peu avant l’Euro, vous annonciez cependant la couleur (concernant le racisme toujours) :

“Les arbitres possèdent tout l’arsenal juridique nécessaire pour faire appliquer les lois du jeu. Les hautes instances footballistiques n’ont pas à intervenir

Je vous laisse la conclusion de cette blague avec une dernière citation de La Provence, je laisse méditer les lecteurs sur ces derniers maux :

“Quand on défend de vraies valeurs, le dialogue est facile. Mon seul devoir est de convaincre. Je n’ai pas les moyens législatifs d’empêcher les gens de faire certaines choses, mais j’ai la possibilité d’expliquer, de faire valoir mes convictions. Il y en a qui ne comprennent pas du tout ce que je dis. J’essaie alors de contourner le problème en m’adressant à d’autres personnes. Je représente quand même l’UEFA.”


commentaires

  1. pitain ce que tu lui met au platoche !

    j’ajouterais juste que malheureusement pour tout ceux qui sont à la tete d’organismes a soit disant grand pouvoir, platini se retrouve avec collés à ses basques toute une série de pégreleux bien décidés à lui saper le travail pour protéger leurs propres intérêts ou favoriser leur propre progression dans la hiérarchie de l’organisme lui même.

    Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui :

    – ceux qui voudraient faire la même chose mais qui n’y arrive pas ou n’ont pas le courage de le faire,

    – ceux qui font précisément le contraire,

    – et surtout l’immense majorité de gens d’autant plus sévères, qu’ils ne font rien du tout.
    (J. Clarétie)

    en bref : 80% de lutte interne pour 20% de temps enfin passé à résoudre les problèmes avec le peu de marge de manoeuvre qu’il reste.

    je n’aimerais pas être à sa place, si je l’étais je les virerais tous pour repartir à zéro.

  2. Bien d’accord avec cette raclée numérique.
    Cependant, quand on prend le cas de certains clubs français, pas si petits que ça (notamment Nice) où la plupart des supporters sont des Ultras convaincus, enlever le racisme du stade reviendrait clairement à assassiner le club. Je ne dis pas que c’est une bonne chose, mais le football est avant tout un business, et juteux avec ça, où le racisme représente une manne financière importante. Et un gros client, ça se soigne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.