Actualité

ecoliere

La Ciotat a une longue histoire d’amour avec l’Inspection d’Académie. Tous les ans s’engage un ping pong entre le Maire, ses adjoints, les élus et l’opposition d’un côté, et la bête et méchante académie et son bataillons d’Inspecteurs de l’autre.

Après les épisodes à rebondissements de l’année dernière, rebelote en 2009 avec un déroulé rocambolesque :

Tout commence vendredi dernier avec l’annonce d’une probable suppression de poste à l’Afférage afin de créer un poste à La Salis. Première manifestation à l’Inspection : pas de poste pour La Salis, un poste pour Pourcelly (supprimé l’an dernier). Et pour La Salis, la Mairie demande le transfert d’un autre poste supprimé l’an dernier à Louis-Pécout.

Samedi, après discutions à l’académie, le couperet tombe : 1 poste en plus pour La Salis, 1 poste en plus pour Pourcelly … et une fermeture de poste à l’Afférage ! Une solution qui débouchera dans tous les cas à des classes de presque 30 élèves, ou une répartition bouche trou des enfants quel que soit leur éloignement de l’école.

Lundi, on apprend la décision de l’inspecteur de supprimer un poste de plus à Paul Bert … soit au final aucune création de poste pour la ville et, disons le, une grosse galéjade.

Il n’en fallait pas plus au maire de La Ciotat pour que son passé de rugbyman de haut niveau prenne le dessus: il fonce dans le pack adverse :

“Puisque nous coûtons trop cher, soit 50 000€ pour un poste d’instituteur, nous allons, nous aussi, faire des économies. Désormais c’est l’Education nationale qui paiera pour M. Rossano (l’inspecteur de circonscription), ainsi que pour les assistants de vie scolaire”.

… et de faire enlever le Bureau de l’Inspecteur par le personnel de la mairie !

Affaire à suivre. Il faudra, comme tous les ans, que l’inspection fasse avec la hargne des ciotadens.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.