OM

Résumé OM Benfica  18 mars 2010. Score: 1-2  Compo:
OM
: MANDANDA BONNART DIAWARA TAIWO CHEYROU ABRIEL GONZALEZ CISSE MBIA BRANDAO  NIANG
Benfica
: J. CESAR M. PEREIRA LUISAO D. LUIZ F. CENTRAO J. GARCIA RAMIRES MARTINS DI MARIA CARDOZO SAVIOLA

Un seul mot me vient à l’esprit : Vatafanculo. A part ça gros gros match de Ben Arfa.

94′ : Ben Arfa entre, ouvre sa gueule et prend un rouge. Cher la minute ce joueur

91′ : 2 – 1 : coup-franc joué au second poteau, le ballon file et Benfica marque par Kardec d’une frappe croisée. Fin du rêve européen pour l’OM

87′ : 1 contre 1 et ballon de Cardozo qui passe au dessus. On se dirige vers les prolongations

85′ : frappe trop croisée pour Benfica. Si les portugais marquent, il faudra en passer 2 en 5 minutes pour se qualifier

82′ : Taïwo le frappe dans le mur et prend un jaune pour être ensuite rentré dans le tas afin de la récupérer

80′: main de Luisao à l’entrée de la surface. Bon coup-franc dans l’axe

76′  : encore un portugais oublié au second poteau, il loupe mystérieusement le cadre … Tant mieux

74′ : 1 – 1 ballon dégagé dans l’axe et grosse frappe de Pereira qui trompe Mandanda, masqué au moment de la frappe. Egalité parfaite entre les deux équipes

71′ : 1 – 0 : But de Niang : coup-franc de Cheyrou puis 1 – 2 Niang Brandao qui marque facilement!d’une mine !

65′ : Saviola loupe un centre au second poteau, il lui manque une chaussure, ou une main, pour marquer

54′ : deux cartons jaune en une minute, un pour Di Maria, et un pour Koné

51′ : on repart sur les mêmes bases, équilibré en début de période mais les meilleures initiatives sont portugaises

45′ : début de la seconde période, sans changement

Les actions sont pour Benfica en cette première période. Ils touchent le poteau et tombe sur un grand Mandanda.

A l’heure actuelle, l’OM passe dans la douleur.

Avec un peu plus de réussite et d’application, on  aurait même pu réaliser un demi hold up. Il faudra resserrer le jeu en seconde période.

47′ : Koné centre en retrait pour Lucho qui frappe tout près du poteau !

43′ : Koné remplace Abriel

41′ : nouvelle balle en profondeur dans l’axe pour Di Maria : Mandanda le devance de peu et assure une nouvelle fois

35′ : bon mouvement de Benfica qui percute dans l’axe, la défense est en retard et Mandanda s’impose au sol. C’était chaud!

31′ : Cardozo met un coup de coude à Cissé et prend un jaune mérité

29′ : frappe de Cheyrou non cadrée

24′ : centre d’Abriel qui termine sur la tête de Brandao. Il loupe la remise pour Niang

22′ : le poteau sauve Mandanda sur une grosse frappe de l’entrée de la surface. Les buts peuvent tomber à tout moment et des deux côtés

20′ : les deux équipes sont bien en place, mais pas vraiment d’occasion de part et d’autre

17′ : série de passements de jambes de Brandao qui centre fort mais Lucho était trop loin

13′ : le vent est à l’origine de pas mal de maladresses de part et d’autre, mais il devrait y avoir des buts, tous les attaquants sont survoltés

10′ : peu d’occasion de part et d’autre, et pourtant le ballon va vite d’un camps à l’autre

7′ : un coup-franc bien placé mais Cheyrou la met dans le mur

3′ : Benfica attaque le patch avec la volonté de marquer. Ils jouent très haut

0′ : Benfica lance le match

Avant Match :

L’OM accueille le Benfica avec l’avantage d’avoir marqué un but la semaine dernière. Nous partons donc favoris, mais tout peut se passer au cours de ces matchs de coupe. Le match commencera à 19 heures. Un pas de plus vers un titre ? Tout le monde y crois, aux joueurs de répondre présent!

Les groupes :

OM :
Gardiens : Mandanda, Andrade
Défenseurs : Bonnart, Hilton, Diawara, Taiwo,
Milieux : Mbia, Lucho, Cissé, Cheyrou, Kaboré, Abriel, Ben Arfa, Valbuena
Attaquants : Niang, Morientes, Brandao, Koné

Benfica :
Gardiens : Júlio César, Moreira, Quim;
Défenseurs : Maxi Pereira, Luisão, David Luiz, Miguel Vítor, Sidnei
Milieux : Airton, Ramires, Javi Garcia, Pablo Aimar, Di María, Ruben Amorim, Carlos Martins, Fábio Coentrão, Felipe Menezes;
Attaquants : Saviola, Cardozo, Nuno Gomes, Éder Luís, Kardec, Weldon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *