OM

OM Moscou UEFA fevrier 2008 

L'OM se déplace à Moscou pour le match retour de la coupe de l'UEFA. A l'aller, les olympiens avait eu un peu de mal en début de match avant de maîtrise l'équipe russe 3 à 0. Entre temps, l'OM a remporté une victoire important lors de la réception du PSG 2-1. 4ième de L1 avec un jeu retrouvé, et une attaque Niang / Cissé en pleine forme, tout comme Nasri.

L'OM a les armes pour aller plus loin dans cette compétition. Mais il faudra d'abord maîtriser cet match. Les Russes ne demandent qu'à faire mentir les statistiques.

Le match se déroule sur une pelouse synthétique. 

OM :S. Mandanda L. Bonnart L. Cana G. Givet T. Taiwo M. Valbuena M. M'Bami C. Kabore S. Nasri D. Cissé M. Niang

Moscou :  S. Pletikosa M. Parshivlyuk M. Stranzl R. Kovac F. Kudryashov A. Pavlenko S. Mozart Y. Titov C. Maidana R. Pavlyuchenko S. Velliton

Début du match à 17h30 – Live texte ci dessous :

0' : Moscou engage le match

3' : l'OM conserve bien le ballon et le CSKA n'arrive pas à dépasser le milieu de terrain

5' : Nasri percute  dans l'axe et sert Cissé. Djibril centre pour Niang au second qui rate malheureusement son contrôle

8' : Oruma remplace Kaboré blessé

9' : Sur un coup-franc, Nasri sert Valbuena au second qui enroule une frappe sur le poteau. Dommage !

19' : l'OM frappe de loin afin de ne pas trop  se découvrir. La pression est sur les rouges qui concèdent pas mal de corners sans se montrer dangereux.

21' : premier contre du CSKA, Mandanda capte bien la balle

33' : le match s'équilibre. Sur un contre, l'attaque russe arrive à percer à droite pour un beau centre. Mandanda la sauve sur un arrêt réflexe

35' : Cissé part seul à droite et frappe de l'entrée de la surface : il trouve le poteau de Pletikosa. Pas de chance

40' : 1-0 : Pavlyuchenko hérite d'un ballon au premier poteau. La défense l'a complètement oublié et Mandanda comptait sur ses défenseurs. Il ne peut que la détourner. Quel dommage. Il devient urgent de marquer

45' : coup de mou sur les olympiens en cette fin de période. Givet et Cana viennent d'écoper d'un jaune. L'albanais manquera le prochain match européen

Quel dommage! Après un très bon début de match, l'OM a laissé Moscou reprendre le contrôle du jeu. Même si on regrette les deux poteaux, les soucis techniques (dus à la pelouse ?) rendent le jeu compliqué.

Le but de Moscou met un peu plus la pression sur l'OM. On est cependant habitués à de bonnes second période des olympiens, et c'est ce qu'il va falloir obtenir le ticket des 1/8 ièmes.

Cana a montré sur le but qu'il n'était pas un défenseur central d'expérience. Niang Nasri Cissé et Valbuena vont bien arriver en mettre un ! Moscou doit marquer 2 fois pour décrocher les prolongations. Si on marque les russes devront en mettre 3 pour passer au tour suivant.

45': l'OM engage la seconde période

46' : Bonne frappe de Cissé qui passe à côté du poteau

53' : les olympiens ont beaucoup de mal dans le dernier geste

55' : Mandanda fait une super sortie sur un nouveau contre russe

56' : Mandanda prend un jaune pour une main en dehors la surface. Sur le coup-franc, la balle est renvoyée par le mur

59' : sur un nouveau coup de pied arrêté, Mandanda arrive à repousser le ballon en deux temps. La pression monte et Gerets va reconfigurer l'équipe pour contrer les russes : Zenden remplace Nasri

70' : la pression est un peu retombée. L'OM arrive à mieux conserver la balle, mais n'est toujours pas à l'abri

72' : Cissé rate sa spéciale (frappe en plein course côté droit) sur une passe de Niang. C'est de peu à droite des cages

78' : Niang est remplacé par Ziani

85' : 2-0 : Oruma se livre et permet une frappe russe repoussée par Mandanda mais Pavlyuchenko est là pour une frappe sous la barre, et le doublé. La fin du match va être houleuse

89' : Cissé part seul au but et manque le KO, tout comme lors du match contre Paris. Côté russe, tout le monde est au pressing. Il faut conserver la balle

92' : c'st la fin du match

On a eu chaud ! Ce match assez moche aurait du être plié en première période. Cissé a touché un poteau et a un peu vendangé en fin de seconde période. Valbuena a été très actif, touchant de plus un poteau.

Les deux buts arrivent sur des erreurs personnelles, ce qui peut être compréhensible : terrain particulier, beaucoup de titulaires absents …

Mandanda a encore une fois sauvé la maison, et ce match aura eu au moins deux avantages : celui de faire un peu peur à une équipe en pleine confiance (il va falloir se remettre en question pour ne pas répéter les mêmes erreurs), et bien sûr celui de qualifier l'OM pour les huitièmes de finale. Ce sera St Petersbourg ou Villareal.

Prochain match : Toulouse dimanche en fin d'après-midi 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.